Suzanne Bier

Pour ne pas être trop perdu face aux rayons de DVD, j’ai fini par me faire une liste de réalisatrices contemporaines, composée de çà, de là grâce aux internets.

Parmi une dizaine de noms, celui de la danoise Suzanne Bier, qui bosse aussi pour Hollywood.

18860807

Le premier film de studio de Susanne Bier, avec un gros casting et des prestations à Oscars, est un mélo sur la mort dont on voit toutes les ficelles tout le temps. Things We Lost in Fire (le titre original a quand même plus de gueule) est surécrit, démonstratif et « vieux ». L’héroïnomane joué par Beniccio del Torro est un rebelle : il écoute du rock 70’s sur son walkman (mon incrédulité a besoin d’un peu plus pour être suspendue). La réal multiplie les gros plans sur les yeux humide, ça m’a fait penser à une longue pub pour des yaourts. En fouillant, j’ai trouvé les critiques d’époque de la sortie en salle (2007) étonnamment tempérées. En même temps, ça valait sans doute plus un long bâillement qu’une pluie de tomates.

Suzanne Bier a réalisé pour la BBC The Night Manager, minisérie de 2016 adaptant John Le Carré. Il y a Hugh « Dr House » Laurie & il me semble en avoir entrevu un épisode sans déplaisir.

Je suis preneur, en commentaires, de toute piste enthousiaste à creuser dans la filmo de Suzanne Bier. Peut-être était-ce juste une mauvaise pioche ?

 

L.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s