Sur la planche

Tanger, maintenant ou à peu près. Dans la ville frontière marocaine, les prolotes sont séparées en deux castes : les filles-crevettes et les filles-textiles. Des dizaines de milliers de jeunes femmes qui taffent à tailler les habits / décortiquer les crustacés de l’Occident.

Badia a vingt ans et trop d’énergie pour gâcher sa vie dans une usine frigo. Elle bouge, court, crie. Avec Imane, sa copine et collègue, elle va zoner en ville, drague, dépouille de plus riches qu’elle, fourgue ses trouvailles au souk. Un soir, les deux font la connaissance d’Asma et Nawal : entre les quatre filles, une association amicale et crapuleuse se noue.

projection-debat

Je ne savais rien de Sur la planche avant de mettre la galette dans la lecteur, ni de sa réalisatrice, Leïla Kilani. Super surprise, à tous niveau. Filmé juste avant le début des révolutions arabe, on y voit déjà l’énergie et la vie hors stéréotypes de ces jeunes femmes nord-africaines qui ont foutu Ben Ali à la porte en Tunisie voisine. Kilani vient du documentaire, et Sur la planche est une plongée dans un Tanger pluvieux, nocturne, vibrant, avec les décors incroyable de la zone franche, les immeubles collectifs, les villas pseudo-californiennes des richards. Tout est filmé très près des corps, la photo magnifique, tout paraît vrai. En même temps & surtout, Sur la planche est un chouette polar, un film noir dans les codes, avec manipulation, tensions, promesse de gros coup, incertitude et paranoïa.

sur-la-planche

Docu + critique sociale + polar + témoignage générationnel… Quoi d’autre ? J’oublie juste de parler du son, lui aussi absolument épatant, et des actrices principales, toutes quatre amatrices, toutes quatre bluffantes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s